Félix Tshisekedi à Brazzaville, dernière étape de sa première tournée africaine

Le nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi est arrivé ce jeudi soir au Congo-Brazzaville, pour la troisième et dernière étape de sa première tournée africaine en tant que chef de l’Etat de la RDC.

Il a été reçu à l’aéroport  Maya Maya de Brazzaville, par son homologue Denis Sassou N’Guesso et une forte délégation de ressortissants de son pays, amassés au pavillon présidentiel.

Les deux chefs d’Etat se sont entretenus sur des questions de la coopération bilatérale, mais aucun détail n’a pour filtré sur le contenu de ces échanges.

Un communiqué, sanctionnant ces discussions sera publiée ce vendredi à la mi-journée avant le départ du président Tshisekedi, apprend-t-on à Brazzaville.

Le Congo Brazza est la dernière étape d’une tournée entamée le 5 février dernier par le successeur de Joseph Kabila, qui l’a conduit tour à tour en Angola et au Kenya.

Il s’agit principalement d’un voyage de «prise de contact avec ses homologues» des trois pays visités, avait indiqué Kinshasa à la veille du départ de Tshisekedi.

A Luanda, il a échangé avec son homologue João Lourenço sur la relance de la coopération économique entre les deux pays, avec un accent sur le renforcement de l’emploi pour leurs citoyens respectifs et pour réduire l’immigration clandestine.

Dans la capitale Kenyane, le président Tshisekedi a formulé devant son hôte Uhuru Kenyatta, la volonté de la RDC de rejoindre la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) qui regroupe le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud et la Tanzanie.

Pour le président congolais, intégrer ce regroupement va permettre à son pays de renforcer ses liens économiques avec les autres pays de cette partie du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *