Première réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la pandémie de Covid-19

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unies (ONU) tient ce jeudi 9 avril, la première réunion consacrée derniers développements de la pandémie de coronavirus dans le monde.

Lors d’une réunion par visioconférence qui est prévue à huis-clos ce jeudi à 19 h GMT, les pays membres du Conseil vont tenter d’accorder leurs opinions assez divisées sur la gestion de la crise sanitaire internationale et sur la cessation des hostilités dans le monde.

Cette réunion avait été demandée la semaine dernière par neuf des dix pays membres non permanents du Conseils de sécurité, conduits par l’Allemagne, tous offusqués par la paralysie du Conseil face à une crise mondiale sans précédent.

En médecin-chef, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, devrait, lors de cette visioconférence, se focaliser sur les effets de la pandémie dans les pays et missions de paix à l’agenda du Conseil.

Il tentera en outre d’unifier cette instance qui s’est aussi divisée entre les cinq membres permanents et les dix non permanents.

Deux projets de texte concurrents sont en débat. Le premier, initié par la Tunisie et porté par les dix membres non permanents, demande « une action internationale urgente, coordonnée et unie pour limiter l’impact du Covid-19 » et « appelle à un cessez-le-feu mondial immédiat (des conflits) pour permettre une réponse humanitaire adéquate ».

Le deuxième, proposé par la France, prône un soutien à une «pause humanitaire» et à une «cessation des hostilités» réclamée en mars dernier par le patron de l’ONU pour faciliter la lutte contre la pandémie dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *