Le Congo-Brazzaville entame son déconfinement

Le Congo sort de son confinement à compter de ce lundi 18 mai 2020, après près de deux mois de restriction de déplacement à cause de la pandémie de coronavirus.

Mais ce retour à la normale ne sera pas total. Il s’agira d’un « déconfinement progressif et par paliers », a indiqué ce week-end le Premier ministre, Clément Mouamba. Les frontières resteront donc fermées et les deux principales villes, Brazzaville et Pointe-Noire, resteront isolées du reste du pays.

Ces deux villes sont classées en « zone 1 », c’est-à-dire les plus touchées par la maladie. Dans cette zone, le gouvernement a autorisé « la reprise du travail aux heures aménagées par les employeurs, sans enfreindre le couvre-feu, pour les activités non indispensables ». Le couvre-feu de 20h à 5h du matin y est maintenu ainsi que sur toute l’étendue du territoire congolais, «dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire».

Pour le reste du pays classé en « zone 2 », « toutes les mesures restrictives sont levées, à l’exception du couvre-feu », fait savoir le Premier ministre.

Ici comme dans le reste du pays, les cours reprennent pour les élèves en classes d’examens (CM2, 3e et terminale), les autres devront attendre jusqu’en septembre. Le Congo compte officiellement 412 cas confirmés de coronavirus, 110 guérisons et 15 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *