Madagascar: un premier décès lié au Coronavirus

Madagascar vient d’enregistrer son premier décès lié au Covid-19, malgré l’utilisation de la décoction locale «Covid-Organics», considérée comme un remède efficace contre le virus covid-19, et dont le chef de l’Etat Andry Rajoelina se charge lui-même de la promotion.

Le défunt est un patient de 57 ans qui travaillait comme gardien de parking dans un hôpital. Le porte-parole du Centre malgache de commandement opérationnel anti-Covid-19, le professeur Hanta Vololontiana, a précisé que ce patient souffrait également de diabète et d’hypertension artérielle, ce qui aurait aggravé son cas.

Comme pour la plupart des pays africains, les premiers cas de la maladie au covid-19 ont été signalés à Madagascar vers mi-mars dernier. Aujourd’hui, la grande île compte 304 cas de contamination, dont 45 nouvelles et un décès.

Madagascar a axé sa lutte contre la pandémie du coronavirus, par le recours au «Covid-Organics», une décoction locale à base d’Artemisia (plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme), officiellement présenté par le président Andry Rajoelina comme « remède efficace » contre le nouveau coronavirus.

Malgré les réserves de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la fiabilité de ce traitement, le dirigeant malgache continue d’en faire la promotion auprès de ses pairs du continent, et en a offert un lot aux pays d’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *