Bénin : Le développement durable reste une priorité

yayi-boniReconduit à la tête de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), le chef de l’Etat béninois Bony Yayi fait du développement durable son champ de bataille. Il a plaidé pour une accélération de la dynamique du développement durable afin de faciliter l’intégration régionale et l’épanouissement social.

Un coup d’œil sur le processus d’intégration nous permet d’avancer que sur le plan économique, la reprise amorcée au sein de l’Union en 2012 et confirmée en 2013, s’est poursuivie en 2014 qui, selon des sources locales a été marquée par une nette progression de l’activité. Le PIB de l’Union s’est accru de 6,8% contre 5,8% l’année précédente.

Au titre des chantiers à réaliser pour l’année en cours, il est attendu un taux de croissance de 7,2% du PIB grâce aux investissements dans les infrastructures ainsi qu’à l’essor des activités minières et industrielles.

A ces programmes de développement, seront mis en exergue, le secteur agricole et la question du genre, notamment dans ses aspects touchant à l’autonomisation de la femme.

Concernant l’autonomisation, le Président Yayi Boni a eu une rencontre, mercredi dernier, avec les femmes bénéficiaires des programmes du Fonds national de la micro-finance, notamment le Programme de microcrédits aux plus pauvres. Le but étant de leur faire part des nouvelles dispositions qui serviront l’intérêt de leurs projets.« Nous allons toujours innover pour votre bonheur », leur a-t-il déclaré.

Pour le président béninois, le développement durable reste une priorité, aussi bien pour son pays, que pour l’espace UEMOA. Il a invité les Etats de cette Union à s’impliquer davantage pour une action commune réussie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *