Afrique du Sud : des initiatives dans les énergies renouvelables

JOEMATTLa ministre de l’Energie, Tina Joemat-Pettersson, a annoncé la mise en place de 6,3 GW d’énergies renouvelables supplémentaires en Afrique du Sud. Par la même occasion, cette autorité a détaillé son plan pour y parvenir.

Le moins que l’on puisse dire, c’est Mme Joemat-Pettersson sait clairement où elle va. Aussi, prévoit-elle de procéder à un élargissement du programme national relatif aux énergies renouvelables et, en parallèle, de raccourcir les procédures de sélection des entreprises qui seront chargées de construire les centrales énergétiques : « nos efforts pour réduire la durée des procédures viennent en réponse aux défis énergétiques auxquels nous sommes confrontés », a-t-elle indiqué. Profitant de cette occasion, la ministre sud-africaine de l’Energie a dévoilé la liste des 13 entreprises qui participeront à la mise en œuvre de la 4ème phase du Programme de Producteurs Indépendants d’Energies Renouvelables (REIPPP). Elles seront notamment responsables de l’installation de centrales d’une capacité totale de 1121 MW. Ainsi, la capacité d’énergies renouvelables installées atteindra 5243 MW.

A propos de l’extension de la capacité énergétique, cette autorité sud-africaine a annoncé la réouverture de l’examen des soumissions non retenues. Ce qui aboutira à une deuxième vague de sélection et, par la suite, à la mise en œuvre d’autres projets d’une capacité globale de 1800 MW. Il faut noter que ce volet entre également dans la 4ème phase du REIPPP. Quant à la phase suivante du même programme, son lancement est prévu dans la période comprise entre avril et juin 2016. Sans nul doute, la réalisation de ces projets fera le plus grand bien à l’Afrique du Sud, qui connaît d’importantes insuffisances en matière de fourniture d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *