L’Algérie s’apprête à exporter 700.000 tonnes de pommes de terre

pomme-terre-algerieL’Algérie dont le secteur agricole réalise de bonnes performances, s’apprête à exporter à partir de cette année, quelque 700.000 tonnes de pommes de terre.

De meilleures variétés de tubercules ont été cultivées et permettront d’augmenter cette production les trois prochaines années.

Le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Sid Ahmed Ferroukhi appelle les travailleurs agricoles à se préparer pour le choix des variétés, du calibre et des capacités de conditionnement de ces pommes de terre. Suite au surplus de production enregistré lors de la saison 2015-2016, certains agriculteurs ont réalisé des exportations notamment vers des pays du Golfe et d’Europe, alors que d’autres continuent de prospecter des marchés en Afrique et en Asie.

Sur une demande potentielle de pays importateurs de l’ordre de 25.000 tonnes pour la pomme de terre algérienne sur l’année 2016, un contingent de 2.000 tonnes, a été déjà exporté à ce jour.

Le ministre Ferroukhi a indiqué, dans ce sens, qu’une plateforme de conditionnement et de froid devrait être opérationnelle en juin à El Oued, une région produisant environ 40% de la production nationale de pommes de terre. L’exportation et la transformation sont, désormais, devenues les facteurs indispensables pour réguler le marché algérien de la pomme de terre, de plus en plus excédentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *