Sénégal : Les avocats du maire de Dakar demandent sa liberté provisoire

sallLes avocats de Khalifa Sall, maire de la capitale Dakar, inculpé et écroué le 8 mars dernier, pour détournement de fonds publics, ont annoncé avoir déposé une demande de liberté provisoire au profit de leur client, à l’issue d’une nouvelle audience ce jeudi.

« Nous avons déposé auprès du juge d’instruction une demande de liberté provisoire pour Khalifa Sall et une autre, auprès de la Cour d’appel, pour l’annulation de la procédure pour irrégularités », a-t-on appris de l’un des avocats de la défense, Me Seydou Diagne.

Khalifa Sall, maire de la capitale sénégalaise depuis 2009 et probable candidat à l’élection présidentielle de 2019 contre le chef de l’Etat Macky Sall, « d’escroquerie portant sur des deniers publics, de détournement de deniers publics, d’association de malfaiteurs, de blanchiment de capitaux ». Il doit notamment répondre de dépenses « non justifiées » de plus de 2,7 millions d’euros prélevés, selon la justice, dans les caisses de sa mairie.

Lors de sa deuxième comparution hier devant le tribunal de Dakar, M. Sall a une nouvelle fois nié ces accusations, en rappelant notamment, au sujet d’un présumé blanchiment, «sa déclaration de patrimoine » lors de sa première élection en 2009, comme preuve de transparence.

Pour ses partisans, les déboires judiciaires du désormais adversaire politique du président Macky Sall, sont liés à son statut de dissident du Parti socialiste (PS) et de la majorité présidentielle.

Des allusions rejetées hier par le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, lors d’une séance de questions à l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *