Mali : Priorité d’accès à l’eau potable

mali-necessite-eau-potableLe Mali demeure confronté au problème d’accès à l’eau potable malgré les politiques mises en place par les autorités nationales en la matière.

« Une eau impropre à la consommation est, en effet, source de maladies parfois mortelles », souligne un responsable chargé de la gestion de l’eau

Aujourd’hui dans les zones rurales du Mali, le taux d’accès à l’eau potable est de 49% et celui d’accès à l’assainissement de 5%. L’objectif consiste à satisfaire les besoins de 440 000 personnes en eau potable, d’environ110 000 personnes en assainissement familial (latrines domestiques)  et de 16 500 individus en assainissement collectif dans toutes les régions.

Le programme de coopération Mali-UNICEF travaille avec des partenaires nationaux et internationaux pour garantir l’approvisionnement et la gestion durable d’eau salubre et d’assainissement dans les communautés, en particulier dans les écoles, les centres de santé et pour ceux vivant dans des zones rurales pauvres et isolées. La promotion de l’hygiène dans toutes les écoles du pays ainsi que dans les communautés constitue une priorité du programme.

Le sous-secteur eau/assainissement est une priorité pour les autorités maliennes qui l’ont traduite dans la mise en place du Cadre stratégie de réduction de la pauvreté et le Programme d’action gouvernemental (PAG) 2013-2018.

Le Programme d’actions du gouvernement se propose de prendre en charge les priorités du chef d’Etat à travers la restauration de l’intégrité du territoire et la sécurisation des biens et des personnes, la réconciliation des Maliens et la consolidation de la cohésion sociale, la refondation des institutions publiques et l’approfondissement de la démocratie, la promotion des femmes et des jeunes et la construction d’une économie émergente.

Le bien-être du citoyen malien, notamment en matière d’accès à l’eau potable et à la sécurité, est devenu une nécessité pour les dirigeants du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *