Le maire de Dakar entendu ce lundi pour détournement de fonds publics

Khalifa SallLe maire de Dakar, Khalifa Sall a tenu à se défendre lors d’une conférence de presse tenue dimanche, face aux accusations de détournement de fonds publics, portées contre lui par la justice sénégalaise.

«Je suis prêt à aller à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) avec tous ceux qui m’accusent», a déclaré le maire, clamant son innocence. Khalifa Sall qui devrait être auditionné ce lundi, par un juge d’instruction a affirmé que «j’ai hâte d’y être».

Khalifa Sall, qui dirige la capitale du Sénégal depuis 2009, est accusé par la justice de son pays, d’avoir détourné 1,83 milliard de francs CFA de deniers publics.

«Je vais saisir dès la semaine prochaine le juge d’instruction pour escroquerie portant sur des deniers publics, détournement de deniers publics et faux et usage de faux en écriture, à l’encontre de Khalifa Sall et autres», avait déclaré en fin de semaine dernière, le procureur de la République de Dakar, Serigne Bassirou Guèye.

Lors de sa conférence de presse d’hier, le maire Sall a fondu en larmes, évoquant le choc pour sa famille, face  ces «accusations grossières».

Selon un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE), « des fonds d’un montant de 1,83 milliard de francs CFA ont été pris des caisses de la ville de Dakar, sans justification… On demande que ce soit justifié, parce que les pièces prouvant l’achat de riz et de mil au bénéfice de populations de Dakar n’ont pas été produites», a renchérit vendredi dernier, le procurer Guèye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *