Egypte : Grâce présidentielle pour 330 prisonniers, à la veille du mois de Ramadan

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi vient de gracier plus de 330 jeunes prisonniers, arrêtés notamment lors de manifestations, a-t-on annoncé ce mercredi, lors d’une conférence nationale pour la jeunesse organisée au Caire.

Al-Sissi avait promis, en 2015, de libérer ces jeunes gens emprisonnés dans l’implacable répression lancée par les autorités après la destitution par l’armée en 2013, du président islamiste Mohamed Morsi.

Lors de la conférence retransmise hier en direct à la télévision nationale, le président al-Sissi a demandé au ministre de l’Intérieur de «permettre à ces jeunes d’être chez eux pour le Sohour», le repas pris avant l’aube durant le ramadan.

Le président al-Sissi a précisé que sa décision a été basée sur une liste proposée par le comité présidentiel pour les jeunes prisonniers, qu’il avait lui-même formé à la suite de sa promesse en 2015.

Cette liste inclut des jeunes opposants arrêtés dans le cadre de manifestations.

Le mois sacré de ramadan, durant lequel les musulmans jeûnent du lever au coucher de soleil, commence ce jeudi en Egypte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *