Togo : Les autorités sanitaires recherchent des personnes exposées au virus de la fièvre Lassa

La Direction générale de la Santé de Kara (DGS Kara), au Nord du Togo, a annoncé le week-end dernier, être à la recherche des contacts de personnes ayant voyagé à bord d’un véhicule, où un cas de fièvre Lassa a été confirmé chez une passagère.

Dans une note, la DGS Kara a expliqué qu’une demoiselle de 20 ans voyageant de Lomé à Sokodé, est décédée «suite à des vomissements accompagnés de sang».

Le véhicule aurait continué sa route avec le corps et les mêmes passagers à bord jusqu’à Sokodé. Par la suite, 7 des passagers auraient été transportés à bord d’un autre taxi en direction de Kara.

Ces personnes sont donc recherchées par les autorités sanitaires, afin de les soumettre à des examens et éviter une propagation du virus de la fière Lassa.

Selon le ministre togolais de la Santé, un premier individu diagnostiqué positif le vendredi 04 janvier dernier dans le district sanitaire de Doufelgou (environ 460 km au nord de Lomé) est décédé le mardi 08 janvier.

L’homme, de nationalité togolaise, revenait du Nigeria où il résidait depuis plus d’un an. Il avait été placé en soins intensifs avant que son état ne se détériore complètement jusqu’à mort s’en suit.

Les autorités du pays appellent donc la population à la vigilance, les invitant à signaler immédiatement tout cas suspect, au centre sanitaire le plus proche.

La fièvre hémorragique causée par le virus Lassa, se transmet à l’homme par contact avec des aliments ou avec des articles ménagers contaminés par l’urine ou les excréments de rongeurs. D’homme à homme, elle se transmet par le contact avec les fluides corporels (la sueur, les salives ou le sang).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *