Réunion de «haut-niveau» de l’Union Africaine sur la situation en RDC

Une réunion de haut niveau de l’Union Africaine (UA) se tiendra ce jeudi 17 janvier à Addis-Abeba, en Ethiopie, pour débattre de la situation postélectorale en République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris ce mardi de l’institution.

Convoquée par le président rwandais Paul Kagame, président en exercice de l’UA, cette rencontre de haut niveau rassemblera 16 chefs d’État et de gouvernement de l’UA et sera précédée par des consultations internes de la Communauté de développement des Etats de l’Afrique australe (SADC), dont est membre la RDC, lit-on dans un communiqué de l’UA.

Le climat socio-politique déjà très tendu en RDC avant les élections du 30 décembre 2018, s’est considérablement alourdi après la publication des résultats provisoires du scrutin présidentiel, qui donnent vainqueur Félix Tshisekedi, leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), avec 38,57%.

Les chiffres de la Commission électorale (CENI) sont contestés notamment par le candidat de la coalition de l’opposition, Martin Fayulu, arrivé deuxième avec environ 34% des voix, selon les résultats provisoires.

Dans un recours déposé devant la Cour constitutionnelle, Fayulu demande l’annulation du scrutin, ou, à défaut, un nouveau décompte des bulletins de vote. Ces résultats sont contestés par un autre candidat, Théodore Ngoyi, pour qui les élections doivent carrément être annulées.

De son côté, la Conférence des évêques du Congo (CENCO), qui avait dit connaître le nom du vainqueur de la présidentielle avant même l’annonce des résultats provisoires, a émis de sérieux doutes sur les chiffres dévoilés par la CENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *