Le Roi Mohammed VI et le Pape lancent des message de tolérance de cohabitation inter-religieuse

Le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine (Commandant des Croyants) et le Pape François ont lancé samedi à Rabat, des messages de paix, de tolérance et de cohabitation aux adeptes des trois religions abrahamiques à l’occasion de la visite d’État de deux jours  du souverain pontife au Maroc

Dans des discours prononcés sur l’esplanade du Mausolée Mohammed V de Rabat, le Souverain marocain et le Pape François ont appelé la communauté musulmane et chrétienne à s’unir pour barrer le chemin au radicalisme et à l’extrémisme religieux.  

Le Roi Mohammed VI a insisté sur l’éducation comme unique voie pour faire face aux radicalismes qui reposent sur «la non-connaissance de l’autre, l’ignorance de l’autre, l’ignorance tout court».

«Pour faire face aux radicalismes, la réponse n’est ni militaire ni budgétaire ; elle a un seul nom : Education  (…) C’est pourquoi, aujourd’hui, en tant que Commandeur des Croyants, Je plaide pour que soit redonnée à la religion la place qui est la sienne, au sein de l’éducation a encore souligné le souverain.

Pour sa part, le souverain pontife a souligné l’utilité d’un «dialogue interreligieux et la connaissance réciproque entre les fidèles de nos deux religions» pour faire régner la paix et la cohabitation parmi les adeptes des trois religions abrahamiques.

Il a en outre profité de cette occasion pour appeler les Chrétiens le Catholiques qui «se réjouissent de la place qui leur est faite dans la société marocaine», d’ «être ici, au Maroc, des serviteurs, des promoteurs et des défenseurs de la fraternité humaine».

Le Pape a également salué la politique migratoire adoptée par le Maroc, qui constitue au sein de la communauté internationale, a-t-il dit, «un exemple d’humanité pour les migrants et les réfugiés».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *