Rapatriement à Abidjan, de la dépouille du jeune Barthélémy, mort dans le train d’atterrissage d’un avion d’Air France

Abidjan accueillera ce vendredi, la dépouille mortelle du jeune ivoirien de 14 ans, Laurent Barthélémy Ani Guibahi retrouvé mort dans le train d’atterrissage d’un avion d’Air France le 8 janvier dernier à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle de Paris.

Le jeune élève de Yopougon, Laurent Barthélémy avait escaladé le mur de l’aéroport d’Abidjan et déjoué la sécurité de l’aéroport pour parvenir à se hisser dans le train d’atterrissage d’un Boeing d’Air France. Son corps sans vie n’a été découvert qu’à l’atterrissage le lendemain matin de l’avion à Roissy.

Les autorités ivoiriennes avaient alors annoncé la création d’un périmètre de sécurité de 200 mètres de large autour de ce mur d’enceinte de l’aéroport et le quartier voisin appelé Aérocanal, a été évacué et complètement rasé, au grand dam des habitants surpris par l’arrivée soudaine des bryozoaires.

Le corps du jeune Barthélémy sera rapatrié ce vendredi à Abidjan au frais du gouvernement, qui prendra également en charge ses obsèques, a annoncé son porte-parole, Sidi Tiemoko Touré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *