Kigali et Kampala tiennent un nouveau round de discussion pour la normalisation

Le Rwanda et l’Ouganda poursuivent leurs efforts de rapprochement, avec une nouvelle rencontre annoncée pour ce vendredi 21 février 2020 entre leurs Chefs d’Etat, Paul Kagame et Yoweri Museveni.

Les deux dirigeants se sont donné rendez-vous à la frontière entre leurs pays, où la circulation est au point mort depuis près d’un an. Sous la médiation de leurs homologues congolais, Félix Tshisekedi, et angolais, Joao Lourenço, ils tenteront à nouveau de normaliser les relations entre Kampala et Kigali, qui s’accusent mutuellement de déstabilisation.

Il y a encore quelques mois, les relations entre le Rwanda et l’Ouganda étaient tendues mais semblent à présent s’améliorer, et les deux voisins échangent même des prisonniers depuis janvier 2020.

Ce mardi, 13 ressortissants rwandais ont été libérés par Kampala, qui a également extradés deux hommes suspectés par Kigali d’avoir participé à l’attaque de Kinigi, qui avait coûté la vie à 14 civils en octobre 2019 dans le nord du Rwanda.

Le geste a été salué par les autorités rwandaises qui assurent de leur côté avoir relâché vingt ressortissants ougandais qui auraient regagné la semaine dernier Kampala.

Mais les deux voisins restent campés sur leurs positions. Kigali persiste à accuser son voisin de soutenir des groupes rebelles hostiles au gouvernement de Paul Kagame et de détenir encore de façon illégale, une centaine de Rwandais. Kampala, de son côté, demande la libération d’autres Ougandais encore détenus au Rwanda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *