Angola : Début du recensement général

agents_recenseurs-angolaL’Angola a lancé depuis vendredi, une opération de recensement général de grande envergure, jamais organisée depuis l’indépendance du pays. Le dernier organisé sur le territoire angolais date de 44 ans, alors que le pays était encore une colonie portugaise. Les autorités ont mis à disposition des offices chargés de cette mission, un budget de près de 200 millions de dollars. Une sensibilisation générale a été lancée depuis plusieurs jours et la population est de tout temps sollicitée via des spots à la télévision, à la radio ou encore à travers des messages sur leurs téléphones mobiles.
Alors que les Portugais, avec toute l’expérience qu’ils possédaient déjà à l’époque, ne devaient recenser qu’une population avoisinant les 5,6 millions d’habitants, les autorités angolaises actuelles doivent gérer un flux de données concernant plus de 20 millions d’habitants. Heureusement, les outils de récolte et de traitement de données ont beaucoup évolué depuis. Cependant, la mission ne sera pas facile. Il faudra en un premier temps s’assurer de couvrir toute l’étendue du territoire angolais, amener la population à accepter les questions qui leurs seront posées et à y répondre correctement ,puis s’assurer également qu’aucune erreur ne se glisse lors du traitement des informations.
Selon l’Exécutif angolais, l’opération de collecte de données, devrait durer environ 15 jours. Les autorités pensent que ce recensement est important, dans la mesure où il dresse un tableau plus réaliste de la population angolaise. Si l’opération est correctement menée, les dirigeants du pays  auront démontré que l’opération est réalisable pour les pays de la région. En effet, plusieurs pays africains n’ont plus recensé leurs populations depuis les indépendances, considérant que cette opération serait ardue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *