Afrique : la journée mondiale de la santé

La journée mondiale de la santé a été célébrée hier, jeudi, à travers le monde entier sous le thème « Lutter contre la résistance aux médicaments, agir aujourd’hui pour pouvoir soigner encore demain ». A cette occasion Luis Sambo, directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, a tenu à encourager les pays africains à saisir l’opportunité de la journée mondiale de la santé pour sensibiliser sur la menace réelle et effective que représente la résistance aux médicaments et consolider les efforts pour la combattre. Ainsi dans son message publié à l’occasion de cette Journée, M. Sambo considère que les gouvernements africains doivent élaborer et mettre en place des politiques et stratégies médicales qui prennent en considération la menace de la résistance aux médicaments ceci dans le but de limiter la croissance et l’expansion germes résistants. Pour arriver à ces résultats, les très peu de laboratoire existants en Afrique doivent renforcer leurs personnels, et être convenablement équipés de sorte à fournir les informations importantes en appui à une politique de surveillance. Persuadé que la surveillance est une stratégie primaire pour détecter toute résistance naissante aux médicaments parmi la population, le directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, estime qu’une action urgente et coordonnée est nécessaire à tous les niveaux pour assurer la préservation des progrès médicaux pour les générations futures. Comme exemple de résistance, il y a les antibiotiques qui sont utilisés depuis plus de 70ans et pour mauvais usage les germes qu’ils sont censés combattre ont développé des résistances. D’autres raisons sont liées à cette résistance aux médicaments, comme, l’utilisation de médicaments contrefaits ou faux, de mauvaises habitudes de prescription et le non-respect du traitement prescrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *