La nouvelle stratégie de la BM pour le développement de l’Afrique

Lors des Assemblées de Printemps qui ont lieu cette semaine à Washington aux Etats-Unis, la Banque Mondiale a profité pour dévoiler sa nouvelle stratégie pour le développement de l’Afrique. Une stratégie sur 5 ans qui s’articule surtout autour de l’emploi et la compétitivité. Une attention particulière sera portée à la grande vulnérabilité du continent, et pour ce faire, il faudra tenter d’augmenter la résilience de l’Afrique sur tous les plans, économique et social voire climatique. Pour la Banque Mondiale, l’Afrique change très rapidement et pour preuve une vingtaine de pays ont augmenté leur PNB de plus de 4% par an sur une période de 10 ans ; et la productivité agricole  va augmenter de 5% par an dans près de 20 pays également. Partant sur de nouvelles bases et plus orientées  vers une politique de partenariat  au lieu de financements, l’apport financier de la BM pour l’Afrique ne sera que de 25 milliards de dollars cette année, ce qui est très peu quand on regarde les besoins d’infrastructures et  de santé. « Aujourd’hui nous sommes obligés de réfléchir en termes d’alliance avec les gouvernements, ainsi que les bailleurs de fonds traditionnels, mais aussi les nouveaux comme la Chine ou l’Inde sans oublier le secteur privé » a souligné Michel Wormser directeur Afrique pour la stratégie et le développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *