Afrique : un projet touristique à 44 millions d’euros.

En étroite collaboration avec l’organisation mondiale du tourisme et l’organisation de la conférence islamique, les Etats de l’Afrique de l’ouest viennent de lancer un projet de développement et d’intégration touristique qui va couter près de 44 millions d’euros. Voici les trois volets autour desquels s’articule ce projet : apporter des revenus supplémentaires, surtout au niveau local, faire en sorte que le tourisme appuie la biodiversité et avoir un impact sur l’artisanat, les opérateurs touristiques locaux mais également impacter sur l’agriculture à travers la valorisation des produits locaux. En effet Il s’agit d’un projet  touristique qui regroupe dix pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et la Sierra Léone. En plus de tout le soutien de l’organisation mondiale du tourisme, la mise en la mise en commun des parcs et aires protégées des pays concernées, a déjà fait l’objet d’une étude de faisabilité entièrement financée par la Corée. Le tourisme étant un secteur sous exploité en Afrique malgré les énormes richesses dont regorge notre patrimoine et pourrait bien servir de pierre de lance à une économie encore dormante. Comme l’indique ici le ministre de l’Artisanat, du tourisme, et des relations avec le secteur privé et le secteur informel, Thierno Lô, « le tourisme est un secteur d’avenir qui peut servir de levier dans le combat pour la réduction de la pauvreté.» et pour cela, il va falloir améliorer les conditions de travail des agences de voyages, lutter contre le braconnage, et faciliter l’accessibilité et les hébergements légers. Ainsi une conférence de lancement du projet est prévue les 27 et 28 mai 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *