Mali : le gouvernement dément le risque d’insécurité.

Dans un communiqué publié ce mardi, le gouvernement malien a tenu à rassurer tout le monde sur la sécurité qui prévaut dans le pays. Ce communiqué fait suite aux récentes accusations portées à l’encontre des pays du sahel, y compris le Mali, sur l’insécurité grandissante de leur territoire. Pour le gouvernement malien, ces accusations sont fausses et ne bénéficient d’aucune preuve manifeste pouvant témoigner de cette prétendue insécurité susceptible d’entraver la libre circulation des personnes et de leurs biens sur le sol malien, y compris dans la zone de Mopti, région de tourisme par excellence. En outre les autorités maliennes invitent les citoyens à retourner à leurs occupations quotidiennes et exhortent « les amis du Mali » et tous les touristes à ne rien changer à leurs programmes sur le Mali. Ainsi pour rassurer les uns et les autres les autorités assurent notamment à ce propos que les forces de défense et de sécurité garantiront la tranquillité et la quiétude des citoyens et de tous les visiteurs du Mali. A cet effet le vendredi dernier le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Soumeylou Boubèye Maïga, avait rencontré le corps diplomatique et les représentants des organisations internationales sur la situation sécuritaire et les crises qui secouent certains pays de la sous-région et les éventuelles  répercussions que cela pourrait avoir sur le Mali. Il y avait souligné, combien le conflit lybien tenait à cœur au Mali en raison du rôle déterminant que jouait la Lybie dans la stabilité de la région sahélo-saharienne. Toutefois l’ambassade de France ne semble pas du même avis que les autorités maliennes puisqu’elle a déclaré que le risque de prise d’otages de ressortissants français au Mali et au Niger était trop élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *