Ghana : Tentative de détournement de pétrole

La nouvelle polémique actuellement au Ghana, concerne deux hommes qui ont tenté de détourner un chargement de pétrole évalué à 48 millions de dollars. En effet les deux hommes ont comparu mardi dernier devant un tribunal itinérant d’Accra pour avoir tenté de voler un chargement de pétrole importé par le Ghana auprès de Nigeria de Petroleum Corporation (NNPC) et qui est estimé à 48 millions de dollars. Quant aux identités des deux hommes, il s’agirait de  M. Ofodeme Ikenna Sylvester, 35 ans, directeur des opérations de la firme Zicokem et Deniis Ofori Carter, un homme d’affaires ghanéen. Les deux présumés bénéficient pour l’instant d’une remise en liberté provisoire mais doivent comparaître de nouveau le 1er juin. Ils ont tous les deux plaidé non coupables des quatre chefs d’inculpation de complot, possession de documents falsifiés, tentative de vol et tromperie. D’autres enquêtes révèlent l’implication d’un troisième larron en la personne du Dr Nwangwu Idu, directeur exécutif de l’entreprise nigériane Diamond Shipping Company, qui n’a pas encore comparu. Tout a commencé en août 2010 quand la société nationale de pétrole du Ghana, Tema Oil Refinery, a importé du pétrole brut pour une valeur de 48 millions de dollars du Nigeria, fourni par une firme nigériane, Sahara Group, par le biais de Refinee Petroplus. L’affaire devint encore plus confuse lorsqu’en Février dernier deux autres firmes affirment être les propriétaires du chargement et exigent même d’être payées. L’accusation soutien mordicus que chacun des deux groupes a fourni des documents qui proviendraient de la NNPC, mais qui se sont révélés être des faux après examen. Quant à l’avocat de la défense, il se dit surpris du caractère criminel que l’on associe à cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *