Madagascar : Découvre d’une carrière de terres rares

Le groupe allemand Tantalus Rare Earth, spécialisé dans l’exploration de terres rares et des métaux stratégiques a annoncé au début de cette semaine avoir découvert d’importantes ressources à Madagascar. Cette société, grâce à sa filiale malgache, détient actuellement la licence d’exploration d’une concession de 2 300 kilomètres carrés dans la région d’Ampasindava, dans le Nord-Ouest de la grande île de l’océan indien. Selon les premières estimations réalisées après des forages exploratoires, Tantalus pense avoir découvert près de 130 millions de tonnes d’argiles latéritique contenant des oxydes de terres rares à une concentration de 0,08%. Il y a également des indications encourageantes selon lesquelles ces matières minérales présentent de fortes similitudes avec celles exploitées par le plus grand producteur mondial de terres rares, la Chine. Les activités de la société situées sur la concession d’Ampasindava, bénéficient d’un ratio relativement élevé des oxydes terres rares lourdes (très recherchés et difficiles à produire). Les résultats à ce jour indiquent la présence importante de Tantale, de Niobium, du Zirconium et du Gallium. Les investigations ont également montré de faibles niveaux d’uranium et de thorium réduisant ainsi le risque de futurs problèmes environnementaux souvent associés à ce genre des projets. Cependant selon la firme allemande, qui est cotée sur la bourse de Francfort, la demande mondiale pour les terres rares devrait quasiment doubler d’ici à 2015. Elle est en pourparlers avec une entreprise chinoise afin de constituer une société conjointe capable d’exploiter le gisement d’Ampasindava.

Les métaux stratégiques dont la chine détient 37% de réserve sur la planète, sont indispensables à la fabrication de produits de haute technologie comme les voitures électriques, les éoliennes et les écrans plats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *