Zambie, première destination africaine de l’Inde

La Zambie a été classée comme la première destination des investissements indiens en Afrique par le haut commissariat indien au commerce. La stabilité politique et les acquis économiques de ce pays d’Afrique australe offre des garanties aux investissements étrangers. Les fondamentaux socio-économiques de la Zambie continuent en effet à s’améliorer ces dernières années. Nava Bharat, une multinationale indienne installée dans le secteur des mines en Zambie depuis trois mois, a confortée cette thèse à New Delhi lors d’un séminaire sur les opportunités de faire des affaires en Afrique. Au cours de cette réunion, le secteur de l’agriculture a semblé être celui qui présente un attrait important pour les investissements indiens. La Zambie a en effet de grandes étendues de terre et d’énormes réservoirs lui octroyant des possibilités d’investissement en agro-industrie. Les bailleurs de fonds indiens espèrent obtenir d’énormes profits dans l’exploitation des champs de maïs et de blé. De son côté, le gouvernement zambien a encouragé les entreprises indiennes à investir dans le domaine agricole. La Zambie regorge en effet de 40 millions d’hectares arables, dont la grande majorité n’est pas exploitée. En outre, la Zambie bénéficie d’une position géographique très stratégique. Elle est au carrefour du marché de l’Afrique orientale et celui de l’Afrique australe. Cette position est un critère très important pour les investisseurs indiens, avide de conquérir le continent noir. Dans cette perspective, une délégation indienne conduite par le ministre de l’Agriculture devra rencontrer les autorités zambiennes dans les prochains jours.

Les bailleurs de fonds indiens ont par ailleurs promis d’entrer en contact avec les petits agriculteurs locaux et de leur enseigner des techniques de pointe afin qu’ils accroissent leur production. Pour maintenir ce climat de confiance auprès des investisseurs étrangers, le gouvernement zambien s’est engagé à respecter les droits des investisseurs privés.

One thought on “Zambie, première destination africaine de l’Inde

  1. Que l’Inde soit « avide » de s’accaparer les terres arabes partout dans le monde, on peut le comprendre. L’économie capitaliste est en train de s’effondrer. Seuls les biens patrimonaux et l’or sont encore des valeurs sûres. Quant à dire que ces terres sont inexploités, il faut se méfier : est-ce réellement vrai ? N’y a-t-il vraiment personne là-bas ? Et s’il y a des forêts, avant de détruire ces dernières, ce serait bien de penser que ce sont elles qui apurent l’atmosphère de toutes les pollutions humaines. Enfin, quant on parle de « techniques de pointe », je me demande de quoi on parle réellement. S’il s’agit d’apprendre à utiliser le Roundup de Monsanto, il serait bon de se rappeler qu’il coûte cher, que des milliers d’agriculteurs indiens après l’avoir utilisé sont tombés malades et sont morts (cancers) et que d’autres ont vu leur marge bénéficiaire diminuer dramatiquement à cause du prix élevé dudit produit, qui en plus tuerait les abeilles qui sont supposées fertiliser 3/4 des plantes à fleur.

    Avant de vendre son patrimoine, il serait bon de se renseigner sur ce qui se passe pour le moment en Inde en ce qui concerne les agriculteurs justement.

    http://www.momagri.org/FR/articles/L-Inde-agricole-entre-forces-et-faiblesses_249.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *