Togo : Renforcement de la surveillance côtière

defenderDans le cadre du renforcement de la surveillance des côtes togolaises, la marine de ce pays vient d’agrandir sa flotte avec la réception d’une nouvelle vedette de type Defender de fabrication américaine.
Le navire a été remis mercredi dernier aux forces armées togolaises par Phillip Cater, l’adjoint du commandant du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM), accompagné de l’ambassadeur américain à Lomé, Robert Whitehead. Cette vedette Defender vient s’ajouter à deux autres embarcations du même type, offertes à la marine togolaise par les USA en janvier 2010, dans le cadre de sa coopération avec l’AFRICOM.
Lancée en 2002 par les gardes de côtes américains, la vedette Defender est capable d’atteindre une vitesse supérieure à 46 nœuds avec une autonomie de 173 nœuds. Mais, à la différence des deux précédentes, elle peut embarquer un équipage allant jusqu’à dix personnes. L’adjoint du commandant d’AFRICOM a également remis aux autorités militaires du Togo les clés du hangar destiné à la maintenance des Defender. Cet équipement est destiné à permettre au Togo de mieux sécuriser ses 55 km de côtes et de lutter plus efficacement contre la piraterie maritime et le terrorisme qui tentent de gagner de l’ampleur dans le Golfe de Guinée.
La marine togolaise dont toutes les unités sont basées au Port Autonome de Lomé est relativement réduite, mais opérationnelle. Phillip Carter s’est félicité de la réussite du partenariat entre son pays et le Togo notamment dans les domaines militaires et celui du renseignement. Cet appui des USA intervient alors que Lomé a acquis, en avril dernier, un nouveau patrouilleur de type RPB33 de fabrication française et attend la livraison d’un second prévu pour le  mois de juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *