Madagascar : Marc Ravalomanana, le grand absent

Marc-RavalomananaLes cérémonies commémorant le 54 ème anniversaire de l’indépendance  de Madagascar se sont déroulées  jeudi dernier, dans une ambiance festive. La veille, la capitale malgache brillait de mille feux avec tout  un  peuple en liesse, sauf  l’absence remarquée de Marc Ravalomanana.,  l’ancien chef d’Etat,  actuellement en exil en Afrique du sud, depuis  2009.
Accusé d’avoir orchestré le 7 février 2009, la fusillade devant le palais présidentiel malgache, il a été condamné  par contumace , en se  retirant de la scène politique pour vivre en République sud-africaine. L’ancien chef d’Etat n’avait pas répondu présent à la cérémonie, craignant d’être arrêté par les autorités en place.
Pour cette fête d’indépendance ,Hery Rajaonarimampianina, l’actuel  chef d’Etat a invité, en vain, son prédécesseur. A cette occasion, l’exilé a toutefois,  adressé un message au peuple malgache en ces termes : « Je crois que sur le plan technique je ne peux pas rentrer ni aujourd’hui ni demain Et le message que je veux adresser aux Malgaches c’est l’engagement solennel de travailler ensemble. ».
Si une telle communication dénote clairement la volonté de l’ancien chef d’Etat de travailler main dans la main avec le régime en place, ce dernier  refuse de lui renouveler son passeport  arrivé à expiration depuis plusieurs mois.
Les partisans de Marc Ravalomanana sont encore nombreux à Madagascar et  attendant le retour de celui qui, pour eux, a le mérite de diriger le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *