Ethiopie: Première production du vignoble Castel

Présent en Ethiopie depuis quelques années, Castel l’un des ténors de la bière et des vins français, a commencé la production de ses premiers vins dans son vignoble estimé à 750 000 pieds.
Ethiopie-vignoble-CastelPour Castel,  les stéréotypes sont tombés  en Ethiopie qui n’est plus ce vaste pays  ravagé par la famine et la pauvreté. Regardant au potentiel humain de  88 millions d’habitants, ce producteur vinicole s’est lancé dans la production des vins du terroir. L’investissement du groupe depuis quelques années dans ce secteur s’élève à 20 millions d’euros, dans la plantation des cépages importés de France. Un total de 750 000 pieds de vigne a été ensemencé.
Après le labour, l’heure est à la moisson. Cette année, les prémices de la récolte sont arrivées dans les supermarchés. Pour Olivier Spillebout, responsable du vignoble Castel dans la localité de Ziway « cette année 1 200 000 bouteilles ont été produites ». Entre autres vins produits, l’on compte les cuvées de Merlot, Syrah ou Chardonnay.
L’entreprise a tenu cependant à rassurer ses consommateurs sur ses objectifs « pour proposer du vin de bonne qualité et bon marché aux Éthiopiens ». Les supermarchés, sont  pris d’assaut par les goûteurs du Castel. A titre d’exemple, un homme d’affaires chinois en a acheté pour lui seul 24 000 bouteilles. Faut-il rappeler que la première production de vins en Ethiopie remonte à la période d’occupation par les soldats italiens  entre 1936 et 1941, mais qui leur était uniquement  destinée.
Cette nouvelle dynamique constitue pour le gouvernement éthiopien un moyen fort d’attirer d’autres investisseurs, de doper l’économie mais aussi de rehausser une image ternie par des années de faim et de guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *