Tunisie : Une cinquantaine de morts dans une attaque terroriste

tunisie-secuAu moins 50 personnes ont été tuées lundi dans une attaque armée commise par un commando contre des casernes de l’armée et de la police de la ville de Ben Guerdane, dans le sud de la Tunisie.

Un premier bilan provisoire fait état d’une cinquantaine de morts, dont 33 assaillants. C’est dans un échange de tirs violents que ces personnes ont été tuées. On dénombre également quelque 25 membres des forces armées parmi les victimes de cette nouvelle attaque d’envergure.

Un habitant de Ben Guerdane affirme avoir vu un grand nombre d’activistes courir dans tous les sens, armés de kalachnikovs, et se proclamant du mouvement islamiste Daech. Les activistes se félicitaient de leur victoire sur les forces armées.

Ces affrontements ont eu lieu à quelques 25 Km seulement de la frontière avec la Libye. Cette zone a récemment été le théâtre d’une autre attaque. La Libye reste pour ses voisins une vraie poudrière. Mais l’Algérie, autre voisin de la Libye, a déjà fait savoir qu’elle s’opposait à toute intervention militaire étrangère dans ce pays. En attendant les Tunisiens comme les civils libyens sont en train de payer un lourd tribut avec la présence sur leur territoire de groupes terroristes fortement armés et bien résolus.

One thought on “Tunisie : Une cinquantaine de morts dans une attaque terroriste

  1. Je pense que les Algériens et les Tunisiens ont bien raison de n’accepter aucune intervention étrangère en Tunisie car quand les USA et les autres occidentaux débarquent quelque part, on ignore toujours quand ils repartiront.

    Et sinon….Quelle étrange religion que l’islam ! Le coran prévoie de massacrer les mécréants, càd les non musulmans, ce que je peux bien comprendre même si ce n’est pas sympa : il s’agit en fait de tuer la « concurrence religieuse ». Mais…En plus, ils s’entre massacrent entre eux au nom d’un méchant démon qu’ils appellent « allah » et qui est visiblement le démon de la méchanceté, de la terreur et de la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *