Une croissance de 5,6% prévue au budget 2019 de la RDC

Malgré les turbulences politiques actuelles, la République démocratique du Congo (RDC) ne perd pas de vue son économie, tablant même sur une croissance de 5,6% de son produit intérieur brut (PIB) en 2019, selon le projet de budget adopté en Conseil des ministres.

Ce budget 2019 qui doit encore être adopté par le Parlement avant les élections du 23 décembre, sera équilibré en recettes et en dépenses à 5,7 milliards de dollars, soit «un taux de régression de 0,01% par rapport à son niveau de 2018», pour un PIB de 54 milliards de dollars, selon le compte-rendu du conseil des ministres tenu cette semaine.

Le gouvernement de Kinshasa mise également sur un taux de change de 1 790 francs congolais pendant l’exercice 2019, contre environ 1650 actuellement.  Le dollar américain sera utilisé dans toutes les transactions dans tout le pays avec le franc congolais.

La RDC va renouveler ses dirigeants à l’issue des élections générales du 23 décembre prochain. L’Administration actuelle conduite par le président Joseph Kabila ne devrait plus être aux affaires, surtout en cas de victoire de l’opposition.

L’exécution du budget 2019 en l’état par la nouvelle administration «ne sera pas évidente», pense le député de la majorité présidentielle, Henri Thomas Lokondo, appelant toutefois à ce qu’il soit adopté avant le 23 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *