Niger : Initiative 3N

feature-Niger_20121002Le gouvernement nigérien vient de lancer un projet dénommé 3N, les Nigériens Nourrissent les Nigériens, dont le but est d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. A cet effet et en vue de soutenir cette initiative, le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) lui a octroyé deux cents millions de dollars.

En effet, jugeant que ce projet nigérien s’inscrit dans la stratégie du FIDA, le président de ladite institution s’est, lors d’une visite qui s’est déroulé fin juillet dernier dans le pays, engagé à l’accompagner dans la réalisation de cette initiative. « Nous pensons que le Niger est sur la bonne voie », a déclaré le Premier ministre nigérien. Autrement dit, l’assistance technique apportée par le FIDA jointe à cet octroie financier, tous deux conjugués au potentiel existant au Niger contribuent à améliorer les conditions de vie des populations et surtout à pourvoir à leurs besoins alimentaires au quotidien.

De source officielle, sur le terrain, le président a rencontré des paysans stagiaires d’un champ école. Dispositif de renforcement de capacités techniques et organisationnelles des producteurs, ce champ école permet de doter les paysans de savoir-faire leur facilitant l’amélioration de leur sécurité alimentaire et de leurs revenus. A sa première année de mise en œuvre, celui-ci regroupe un trentaine de personnes qui, pour le moment, suivent une formation sur des applications de technologies de production agricole adaptées « au contexte physique, climatique et socio-économique de leur zone ».

Quoiqu’il en soit, très vulnérable et souvent frappé de famine, l’initiative 3N est une bonne politique publique mise sur pied par les autorités nigériennes. Elle mérite d’être encouragée par les financements conséquents et par une assistance technique sans commune mesure : ce que réalise si bien le FIDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *