Tchad : Déby décidé à gagner la rude bataille

YOUNOUSMI-31-07-2013-03-10-43Dans le cadre du Nouveau Partenariat de Développement, le Tchad a lancé jeudi les activités du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) en vue de la promotion et du renforcement de la gouvernance sur son territoire.

A cet effet, des structures nationales à savoir le Point focal, le Conseil national de gouvernance et le Secrétariat national, ont été créées par les autorités tchadiennes pour la mise en œuvre du MAEP.Elles ont pour rôle « d’identifier les forces et les faiblesses » du Tchad en matière de « bonne gouvernance », puis « proposer un plan cohérent d’actions » pour la réussite du programme.

« Nous devons nous exiger des efforts qui sont porteurs d’espoir » car, « l’implication pleine et entière de chacun de nous aidera à adopter de meilleures normes et politiques en matière de gouvernance » de sorte à ce que toutes les ressources du pays « soient bien orientées, bien gérées pour le plus grand bien de l’intérêt général », a souligné le président de la République tchadienne.

En effet, la bonne gouvernance repose sur la participation et recherche le consensus entre les différents acteurs d’une société. Elle veille à ce que la corruption soit minimisée et que les vues des minorités et des membres les plus vulnérables de la société soient prises en compte lors des décisions se rapportant à la vie de la société concernée.

En clair, les autorités tchadiennes, notamment le numéro 1 de la République, sont particulièrement vigilants et mettent du leur pour que le Tchad ne soit pas recaler dans le processus de la bonne gouvernance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *