Côte d’Ivoire : lancement de la seconde édition de Discop Africa

discop« La place de l’industrie audiovisuelle dans l‘émergence africaine », c’est le thème de cette manifestation annuelle qui entend par ailleurs faire de la Côte d’Ivoire un couloir de l’audiovisuel dans la sous-région.

Lancée mardi à Abidjan, cette 2e édition est placée sous le parrainage de Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre ivoirien. Plus de 1 000 participants prennent part à cet événement.

Au menu de ce forum figurent des ateliers, des échanges et des conférences de presse. Lors de son allocution de bienvenue, la ministre de la Communication, Affisiatou Bamba Lamine a mis en relief «un partenariat gagnant-gagnant», signé entre l’institution qu’elle dirige et la société Basic Lead, structure spécialisée dans l’organisation de salons professionnels.

Pour la ministre, les innovations de cette édition ont particulièrement pour but de rapprocher les producteurs indépendants opérant en Afrique francophone en quête d’opportunités d’expansion, en leur fournissant un programme de formation et un catalogue d’adresses pour l’accès aux marchés.

C’est en outre l’occasion de mettre en relation les mondes de la production et de la distribution des films, ainsi que les secteurs de la téléphonie et de l’audiovisuel.

Pour cette deuxième édition, il faut noter que la Turquie, pays invité d’honneur de l’événement, est représentée par son ambassadeur, Ezra Demir et une délégation de promoteurs turcs.

Cette deuxième édition connaît une hausse de 40 % du taux de participation, avec 1.300 participants dont 618 professionnels de l’audiovisuel et 324 sociétés. Ces statistiques confortent ainsi les autorités ivoiriennes dans leur volonté de faire de leur pays un hub de l’audiovisuel en Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *