Rencontre à Lomé sur les perspectives agricoles et alimentaires en Afrique subsaharienne

La capitale togolaise, Lomé, abrite depuis mercredi 12 septembre, une concertation technique régionale sur les perspectives agricoles et alimentaires au Sahel et en Afrique de l’ouest.

Durant cette rencontre de trois jours qui s’inscrit dans le cadre de la 33ème journée du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), des experts des questions agricoles et alimentaires vont plancher sur l’importance des produits forestiers non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et des moyens d’existence des ménages vulnérables au Sahel en Afrique de l’ouest.

Une évaluation à mi-parcours des campagnes agropastorales est également prévue, afin d’avoir une idée des perspectives des récoltes 2018 et alimentaires 2018-2019 au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Prennent part à la rencontre de Lomé, des représentants des services statistiques agricoles et des systèmes d’alerte précoce des pays membres du CILSS, de la CEDEAO et de UEMOA, des experts des systèmes régionaux et internationaux d’information sur la sécurité alimentaire et d’alerte précoce.

Le CILSS compte treize pays membres, à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, la Guinée, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, le Tchad, le Cap Vert, le Niger et le Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *