Le Bénin salue la restitution annoncée de ses œuvres d’art par la France

Les autorités béninoises n’ont pas caché leur satisfaction après l’annonce du président français, Emmanuel Macron, que Paris allait restituer, «sans tarder», 26 ouvres d’arts appartenant à l’ancien Dahomey, ramenées en France comme prises de guerre, par le général Alfred Dodds qui a combattu le roi Béhanzin en 1892.

Lors d’un discours à l’Université de Ouagadougou le 28 novembre 2017, le président Macron avait souhaité que «d’ici cinq ans, les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique».

«Le gouvernement du Bénin se réjouit de cette décision et salue le courage mais aussi la détermination du président Emmanuel Macron à tenir cette promesse», a déclaré à la presse, le ministre des Affaires étrangères du Bénin, Aurélien Agbénonci. Le Bénin «a pris des dispositions provisoires et a identifié un site qui est en train d’être mis à niveau pour recevoir les premiers objets », a-t-il annoncé.

A plus long terme, les autorités béninoises prévoient de construire quatre musées à Abomey, Porto Novo, Allada et Ouidah, a précisé le ministre. Le président français a également proposé de «réunir à Paris au premier trimestre 2019, l’ensemble des partenaires africains et européens» pour définir le cadre d’une «politique d’échanges» d’œuvres d’art africain arrivées pendant la colonisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *