Nigéria : l’opposition frappe fort aux législatives

D’après les résultats communiqués par la Commission électorale nationale indépendante (INEC) à l’issue des élections législatives organisées samedi au Nigeria, l’opposition serait fortement représentée. L’opposition aurait récolté plus de 75% des résultats de ces élections dans 94 des 109 districts sénatoriaux qui ont été annoncés pour le moment aux dépens du parti au pouvoir. L’opposition compte donc un total de 30 sièges contre 52 pour le PDP (Peoples Democratic Party) parti au pouvoir). Les grosses têtes d’affiches de l’opposition comme l’Action Congress of Nigeria (ACN), sur le nombre total de sièges remportés par l’opposition, en a obtenu 13. On peut d’ores et déjà s’attendre à un grand changement au sein du sénat, puisque le PDP détenait jusqu’ici, une majorité de plus de 80 des sièges. Tout comme à l’Assemblée des représentants où l’opposition sera aussi fortement représentée. Sur l’ensemble des résultats proclamés qui ne représentent que 50%, l’opposition détient un total de 94 sièges contre 82 au PDP avec toujours l’ACN qui est en tête des partis de l’opposition avec 32 sièges, suivi par le CPC avec 30. Autre remarque étonnante est que les suffrages de l’opposition ont été obtenus au profit des poids lourds du PDP. Face à cette vague de déception dans le camp du parti au pouvoir, ces derniers ont décidé de se réunir d’urgence pour analyser les résultats dans l’optique de préparer les élections présidentielles du samedi prochain. Comme le souligne ici un proche du PDP relayé par le qutidien local Punch « Nous ne devons pas être confiants avec les résultats que nous recevons du terrain. Nous sommes abattus par les résultats du sud-ouest, de certains Etats, comme Imo dans le sud-est et de certains Etats comme Katsina et Bauchi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *