Le Rwanda inaugure son première centrale électrique au méthane sur le lac Kivu

rwanda-gazLe Rwanda a inauguré ce lundi une centrale électrique au méthane sur le lac Kivu (ouest), une installation unique au monde qui transforme une menace mortelle en source d’énergie et doit à terme augmenter de plus de 60% la capacité de production d’électricité du pays.

La centrale électrique KivuWatt construite par la société américaine Contour Global est située à Kibuye près de la frontière avec la République Démocratique du Congo et a été inaugurée officiellement par le président rwandais, Paul Kagame. Mais bien avant cette inauguration officielle, la centrale produisait depuis fin décembre, 26 mégawatts d’électricité.

Une plate-forme pompe à plus de 300 mètres de profondeur de l’eau à forte concentration en gaz méthane et en dioxyde de carbone. Le méthane est ensuite isolé puis acheminé par un pipeline sous-marin vers la centrale qui le transforme alors en électricité. Quand au CO2, il est réinjecté dans le lac.

La centrale et cette plate-forme a nécessité un investissement d’environ 200 millions de dollars issus de capitaux privés mais aussi de prêts d’institutions internationales d’aide publique au développement, dont la Banque africaine de développement (BAD).

La réalisation de ce projet a duré sept ans et Contour Global prévoit désormais de construire au moins deux autres plate-formes afin d’accroître la capacité de production de l’installation à environ 100 MW.

En plus de l’aspect économique, le pompage du méthane du lac Kivu permet aussi sur le long terme, de faire baisser sa concentration en gaz. Cela contribuera ainsi à éviter selon les spécialistes, une potentielle brusque remontée à la surface d’une grande quantité de CO2 et de méthane, qui serait fatale pour les quelques deux millions de riverains du lac Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *