Mali : la BAD finance deux projets à 100 millions de dollars

Le Mali vient de bénéficier d’un prêt de 45 milliards de francs CFA(100 millions de dollars)  de la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet sucrier de Markala qui se situe au centre du pays, et également pour l’étude d’interconnexion électrique Mali-Guinée. Le ministre malien de l’Economie et des Finances, Lassine Bouaré  et le représentant de la BAD, Amadou Thierno Diallo ont finalisé les derniers détails de ce prêt jeudi dernier à Bamako. Quant à l’étude d’interconnexion électrique entre la Guinée et le Mali, elle permettra de renforcer les échanges d’énergie électrique et aussi favoriser l’intégration régionale. Le barrage utilisé sera celui de Fomi, sur le Sankarani, un affluent du fleuve Niger, en Guinée, dont la capacité installée est estimée à 90 MW pour une production annuelle de l’ordre de 360 GWH. Le projet sucrier dont le coût total s’élève à près de 275 milliards de FCFA soit environ 560 millions de dollars, bénéficiera de 43 milliards et celui de l’énergie électrique de 2 milliards. Le prêt de la BAD permettra de financer les deux parties du projet sucrier, 23 milliards de francs CFA pour la partie agricole du projet et 20 milliards de francs CFA  pour la partie industrielle. La partie agricole est consacrée à l’aménagement d’une zone irriguée de plus de 14.000 hectares de plantation pour une production annuelle de 1,48 million de tonnes de canne à sucre. Quant à la partie industrielle, elle vise la création d’une usine de transformation pour la production annuelle de 190.000 tonnes de sucre et de 15 millions de litres d’éthanol, et de 30 MW d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *