Angola : Une police douanière pour accroître les recettes fiscales

La nouvelle politique de la lutte contre les fraudes douanières en Angola  porte déjà ses fruits. En effet les agents de la police fiscale douanière ont permis l’augmentation des recettes de l’Etat en faisant montre d’une vigilance sans précédent dans tous les postes frontaliers  de l’Angola. Cette vigilance a entrainé la réduction de la fuite au fisc et a diminué les possibilités des crimes et des délits économiques. Près de 266 infractions ont été enregistrées à partir du mois de janvier jusqu’à la première semaine du mois en cours, dans la seule province de Cunene au sud du pays. Parmi ces infractions figurent 31 cas présumés de contrebande et des exportations illégales des devises étrangères ainsi que du Kwanza (monnaie locale). La police fiscale douanière à d’ailleurs saisi près de  772 570 dollars et 153 520 kwanzas  au cours de la même période. On note également à la frontière avec  la République Démocratique du Congo, la saisie de 40 000 litres de carburant ayant échappés au fisc. Au cours de cette période, la police angolaise des douanes a donc permis de renflouer les caisses de l’Etat et de contribuer à accroître l’assiette fiscale. On peut d’ores et déjà affirmer que les objectifs qui  étaient assignés à ce service douanier ont été atteints. Au regard de ces résultats encourageants, le ministère des finances angolais qui compte entreprendre une réforme fiscale, devrait réfléchir sérieusement sur la nécessité d’octroyer plus des moyens à ce service  et de l’étendre à travers toutes les provinces du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *