Total signe deux accord avec le Sénégal pour une prospection en offshore

Le géant pétrolier français, Total, exploitera désormais des réserves pétrolières en «offshore profond» au large des côtes sénégalaises, aux termes de accords d’exploitation qu’il vient de conclure ce mardi avec le Sénégal, annonce le groupe français dans un communiqué.

Le premier accord porte sur le permis de « Rufisque Offshore Profond, au sud de Dakar, dont Total sera opérateur et détiendra 90%, aux côtés de la Société nationale des pétroles du Sénégal (Petrosen) », a précisé le groupe français dans son texte. Total et Petrosen sont donc désormais liés par « un contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures sur cette concession sous-marine d’une superficie de 10.357 km² ».

Au nom de cet accord, Total d’engage à une coopération avec Petrosen et le ministère sénégalais de l’Energie, afin de « réaliser une étude de la zone en mer très profonde, pour en déterminer le potentiel et devenir opérateur d’un bloc d’exploration », selon le communiqué.

Le deuxième accord concerne « une zone de plus de 3.000 m de profondeur, qui a fait l’objet de très peu d’études », a précisé le président-directeur général de Total, Patrick Pouyanné, lors d’un point de presse ce mardi.

« On va être pionnier dans son exploration, et ces opérations vont démarrer tout de suite », a-t-il annoncé. Et d’ajouter que «nous sommes engagés dans des travaux significatifs et en fonction du nombre de puits que nous forerons, cela peut se chiffrer autour (…) de 100 millions de pour pouvoir faire des travaux à la fois d’étude sismique qu’on commence, et puis après, aller forer ».

La signature de ces accords a été annoncée le même jour que le limogeage du ministre sénégalais de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Thierno Alassane Sall, pour des raisons encore inconnues.

One thought on “Total signe deux accord avec le Sénégal pour une prospection en offshore

  1. Quand les Sénégalais ne pourront plus manger de poissons parce qu’ils auront tous crever à cause des hydrocarbures, ils sauront que le Grand Chef Amérindien Geronimo avait raison quand il disait : l’argent ne se mange pas….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *