La BM accorde au Ghana un prêt de 1,2 milliard de dollars réparti sur trois ans

La Banque Mondiale (BM) a décidé l’octroi d’un prêt de 1,2 milliard de dollars au Ghana, par l’entremise de son institution en charge de l’aide aux pays les plus pauvres, l’Association Internationale de Développement (AID).

«Nous avons discuté du prochain versement de l’AID au Ghana. Un total d’environ 1,2 milliard de dollars sera versé au pays sur une période de trois ans, allant de juillet 2017 à juin 2020, par l’institution affiliée à la Banque mondiale», a déclaré à la presse, Henry Kerali, le Directeur de la Banque Mondiale pour le Ghana.

Les fonds, dont le prêt a été confirmé fin avril dernier, viendront, d’une part, en appui budgétaire au pays dont les déficits budgétaires et comptes courants se sont creusés au cours des dernières années, malgré la croissance économique du pays qui est restée en moyenne stable.

D’autre part, le prêt permettra de financer plusieurs projets spéciaux de portée sociale. «La performance de ces projets déterminera à quelle vitesse les fonds seront décaissés. Pour les projets qui donnent très vite des résultats satisfaisants, le décaissement sera rapide et pour les projets lents en matière de résultats, le décaissement viendra moins rapidement», a précisé Kerali.

Ce financement de l’AID pourrait s’accompagner d’un autre de la SFI, l’autre institution de la Banque Mondiale, qui s’occupe de l’investissement dans le secteur privé, a-t-il ajouté, précisant que «le montant augmentera bien sûr, parce qu’en plus de ce financement de l’AID, la SFI appuiera elle aussi le secteur privé».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *