Le Gabon compresse son personnel diplomatique par restrictions budgétaires

L’effectif des représentations diplomatiques du Gabon à l’étranger est pléthorique, et il s’avère nécessaire le réduire, a déclaré le ministre gabonais des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya, lors de la cérémonie d’installation du nouvel ambassadeur du Gabon en France, Flavien Enongoué.

Selon le ministre Boubeya, le Gabon compte 32 représentations à l’étranger, et de très nombreux consulats et consulats honoraires à travers le monde, totalisant plus de 600 agents, affirmant que le Gabon ne peut plus «supporter cette charge financière, au regard de la crise qu’il traverse actuellement» suite à la chute des cours mondiaux du pétrole et des matières premières.

Pour ce faire, le chef de la diplomatie gabonaise annonce une réduction de 30% de cet effectif, pour «ramener le personnel diplomatique gabonais à un niveau acceptable». D’environ 600 agents actuellement, les effectifs du personnel diplomatique descendraient donc à moins de 420 employés.

La mesure permettra particulièrement de réduire le coût trop élevé de l’entretien de ces personnels, et autres avantages dont jouit le corps diplomatique.

Toutefois, le chef de la diplomatie gabonaise précise que cette cure d’amaigrissement ne signifie pas l’abandon, par le Gabon des secteurs vitaux de son action diplomatique, mais plutôt, «d’un recadrage visant prioritairement les intérêts du pays à l’étranger».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *