Le gouvernement togolais suspend la détaxe sur les terminaux informatiques

Un an après avoir procédé à un allègement des taxes douanières sur certains produits, dont les terminaux informatiques dans le but de vulgariser l’utilisation de ces outils et accroitre le développement du numérique dans le pays, le gouvernement togolais s’est rétracté à la vue des résultats enregistrés et qui sont en-deçà des attentes.

Dans sa loi de finance 2018, le gouvernement togolais indique que la suppression des taxes douanières sur les équipements informatiques a été un fardeau pour l’économie nationale.

Le projet visait à permettre aux citoyens, l’acquisition des produits TIC de bonnes qualités à un prix abordable, pour jouir des nombreux investissements dans les infrastructures des Télécoms.

Malheureusement, estime le gouvernement, l’application de ces mesures, qui crée un important manque à gagner en recettes au Trésor public, n’a pas atteint son objectif recherché, car les investigations menées ont révélé que les prix des biens en question n’ont pas baissé.

Selon le ministère de l’Economie et des Finances, la suppression des taxes sur l’importation et la vente des terminaux informatiques a entrainé un manque à gagner de 3 milliards de F CFA en 2017, alors que le volume d’achat au cours de cette période n’a pas augmenté pour engendrer une perception réciproque de TVA en termes de compensation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *