La production de l’or en hausse en 2017 en Côte d’Ivoire

La production d’or en Côte d’Ivoire a augmenté de 2,15% à 25 tonnes en 2017, a annoncé mercredi le gouvernement ivoirien, précisant que des gisements prometteurs étaient en cours de développement.

« La production d’or de la Côte d’Ivoire a doublé entre 2011 et 2017, passant de 12 tonnes à 25,395 tonnes », a détaillé le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, lors d’un point de presse à l’issue du conseil des ministres.

Le secteur minier dans son ensemble (or, bauxite, nickel, cuivre, fer) n’a représenté que 2,8% du PIB ivoirien en 2017, avec un chiffre d’affaires de 539 milliards de francs CFA, contre 483 milliards de francs CFA en 2016, soit une hausse de 10%.

Le secteur totalisait près de 44.000 emplois directs et indirects fin 2017, en progression de 21% par rapport à 2016 (33.000 emplois), selon M. Koné.

Le porte-parole a confié que ce secteur minier est appelé à se développer fortement à moyen terme, grâce notamment à l’ouverture de nouvelles mines, d’or, de fer, de bauxite et de nickel. Le pays d’Alassane Ouattara ambitionne ainsi de devenir un «important pays minier » d’Afrique de l’Ouest.

Le président ivoirien Alassane Ouattara est arrivé au pouvoir en 2011, à l’issue d’une décennie de crise politico-militaire et de stagnation de l’économie. Depuis, le pays s’efforce de se relever, avec divers programmes, destinés à diversifier l’économie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *