La Cameroun s’en remet à l’expertise belge pour moderniser le port de Douala

Le Cameroun et la Belgique viennent de signer un protocole d’accord portant sur la modernisation du port de Douala.

Aux termes de cet accord, le port d’Anvers en Belgique va «collaborer étroitement» avec celui de Douala au Cameroun, dans les cinq ans à venir pour l’aider à «accélérer son efficacité».

L’intervention belge sera essentielle sur le plan de la formation et du conseil stratégique. Anvers, deuxième port d’Europe après Rotterdam (Pays-Bas), revendique la place de premier opérateur européen dans le trafic de marchandises avec l’Afrique de l’Ouest et centrale.

Déjà responsable temporairement de la gestion du port de Cotonou au Bénin, Port of Antwerp, la société belge exploitant le port d’Anvers, s’engage donc désormais à apporter son savoir-faire, notamment en matière de formation, au port autonome de Douala.

Le Cameroun ambitionne, à travers cette nouvelle coopération, redonner du poids à son port, et refaire surface face à la concurrence opposée par les pays voisins de la côte.

Les documents ont été paraphés ce mercredi entre le, PDG du port autonome de Douala, Cyrus Ngo’o et Marc Van Peel et Kristof Waterschoot, directeurs respectifs des sociétés APEC et PAI, filiales du port d’Anvers.

La première sera chargée de la formation des professionnels du transport maritime, et la seconde, de fournir du conseil stratégique au port de Douala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *