Zambie : Zanaco, l’exemple d’une privatisation réussie

La banque commerciale Zambienne Zanaco a déclaré dernièrement un dividende de 8 milliard de kwacha soit environ  1 169 600 euros au taux de change actuel en plus d’une somme de 5 milliard de kwacha à savoir environ 731 000 euro. Cette dernière correspond au remboursement de la somme prêtée aux employés de la banque pour l’achat des participations lors de sa privatisation. C’est Mr Martyn Schouten, Directeur General de Zanaco qui a remis personnellement ces deux chèques au ministre des Finances et de la planification nationale qui les a reçu au nom du gouvernement Zambien. Aux dires du ministre ces dividendes seraient le résultat des avantages d’une privatisation réussie qui présente bien plus d’avantages qu’à l’époque où l’Etat était actionnaire majoritaire de la banque. En effet, c’est en 2008 que le gouvernement Zambien avait procédé au processus de privatisation de Zanaco en vendant une partie des actions de celle-ci. A l’époque le spectre de la réduction des effectifs planait sur la banque, il faut noter cependant que cette dernière a plutôt augmenté ses effectifs et a ouvert plusieurs succursales à travers le pays.  M. Schouten a déclaré un total des dividendes de 13.175 milliards de kwacha correspondant à environ 1 926 185 d’euros pour la période de 2010. Il a également ajouté que la Banque avait bien fonctionné et que l’année précédente, elle a déclaré un dividende de 32 milliards soit environ 4 678 400 d’euros à l’ensemble des parties prenantes. Selon le directeur général, la croissance que connait la banque est à mettre sous le signe d’une bonne gouvernance dans la transparence et la responsabilisation. Les activités croissantes de la banque témoignent d’une certaine santé de l’économie Zambienne et permettront plus d’accès aux services bancaires pour la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *