Angola : 186,8 millions de dollars de bénéfice net pour la BPC

Le dernier rapport de l’union des actionnaires pour l’équilibre des activités bancaire, le bénéfice net pour la banque de crédit et de l’épargne (BPC) a atteint 186,8 millions de dollars US en 2010, ce qui représente une augmentation de 46,4 millions de dollars US pour l’année 2009. Ces résultats ont permis l’évolution de la stabilité du capital et des ratios.
Ces résultats ont été les fruits d’un travail organisé mené sur plusieurs axes tels qu’un filet de l’expansion du réseau de succursales, la diversification des canaux de distribution, l’approfondissement des relations commerciales avec les clients et la pratique d’une tarification plus souple et compétitive. Cette stratégie a permis à la banque de conserver sa position de leader malgré la concurrence accru qui sévi aujourd’hui sur le sol angolais. Celle-ci a été possible grâce aux formes de financement alternatives telles que la MMI (Money Management International), les fonds d’établissement de crédit à l’étranger en plus des fonds générés par les flux de trésorerie. « L’ensemble de ces montages, ajoutées à la principale source de couverture de crédit, qui est la somme des dépôts des clients répartis dans le réseau de succursales, le niveau actuel de garantie de résultats », a déclaré le représentant du BPC.
Ces performances sont surtout la preuve que l’économie angolaise reste en constante activité. Les flux des capitaux injectés viennent encore renforcer l’économie du pays. Depuis la fin de la guerre civile en Angola, le pays s’est lancé dans une croissance économique sans précédent, il se veut être désormais au rang puissances économiques d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *