Le Maroc et la Banque Mondiale définissent les priorités de leur partenariat 2019-2023

Le vice-président de la Banque Mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA), Ferid Belhaj, est en visite de travail au Maroc depuis le 27 août, pour définir avec les autorités du royaume, les contours du partenariat qui unira les deux parties durant la période 2019-2023.

Devant la presse ce mardi, le ministre marocain de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, a indiqué que le nouveau partenariat entre Rabat et l’institution de Breton Woods donnera la priorité à la jeunesse et à l’emploi, conformément aux orientations définies par le roi Mohammed VI dans son dernier discours à la Nation, à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Le Souverain chérifien avait notamment insisté sur la «refonte globale des mécanismes et des programmes d’appui à l’emploi des jeunes, pour les rendre plus efficace et adaptés aux attentes des jeunes» et ce, «dans les plus brefs délais».

Le partenariat convenu entre Rabat et la Banque Mondiale se concentrera également sur la restructuration de tous les mécanismes de protection sociale et de développement humain, a précisé le ministre des Finances, ajoutant qu’un troisième axe de ce programme portera sur le développement territorial et notamment la déconcentration.

L’accord prévoit en outre deux autres axes dits « horizontaux », dont l’un lié à la gouvernance et l’autre à l’utilisation intensive des nouvelles technologies et à la digitalisation pour apporter plus de transparence et d’efficacité à l’action de l’administration publique.

A l’issue des discussions hier mardi avec le ministre marocain des Finances, le vice-président de la Banque Mondiale pour le MENA a exprimé sa satisfaction quant au niveau de coopération entre le Maroc et son institution.

Il a souligné la nécessité d’accompagner le royaume dans la réalisation de projets visant la consolidation de la coopération dans les domaines de l’emploi des jeunes, des énergies renouvelables et de la promotion des partenariats entre les secteurs public et privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *