Ouganda : l’empire Madhvani, un des piliers de l’économie du pays

Le groupe Madhvani est actuellement l’un des grands groupes d’Afrique à l’Est du continent, implanté en Ouganda, au Kenya et en Tanzanie. Crée en Ouganda vers les années 1914 le groupe emploie actuellement 10000 personnes et possèdes des filiales en Inde, en Amérique du nord et en Afrique australe. Son chiffre d’affaire réalisé pour l’année passé s’élevait à plus de 100 millions de dollars américain avec des actifs évalué à plus de 200 millions de dollars américain en Ouganda. Près de 100000 personnes dépend directement des activités du groupe.
Sa plus grande branche reste le Kakira Sugar Group qui emploie 80% des salariés du groupe Madhvani. Crée en 1930 Kakira produit 153000 tonnes de sucre par an sur des concessions de près de 9500 ha. Les produits du groupe sont variés et touchent les secteurs de consommation quotidienne tels que le thé, le sucre, les allumettes, la bière ou encore du savon. Le groupe est également producteur de quelques 22MW d’électricité par jours servant principalement à l’alimentation énergétique de la sucrière.
Aux dires de Mayur Madhvani, le directeur général adjoint du groupe, ce sont les besoins en consommation de la classe moyenne qui demeure la base économique du groupe. Et Selon le time en 1963 « les Madhvani font des bénéfices presque à chaque fois que chaque africain de l’Est mange, boit ou se lave ».
Une partie de cette production est destinée à l’exportation. Dans le souci du bien-être de ses employés et des développements régionaux le groupe applique une politique sociale très encourageante. Il a construit une dizaine d’école, plus de 3000 logements, mis à disposition des services de santé et octroient chaque année 150 bourses d’études.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *