La Chine, un modèle à suivre par l’Afrique en matière de réduction de la pauvreté

Des représentants du gouvernement chinois et d’autres gouvernements africains, des experts et des acteurs du secteur privé participent du 28 au 29 novembre à Kampala, la capitale ougandaise, à l’édition 2019 de la «Conférence Afrique-Chine sur la Réduction de la pauvreté et le Développement».

Cette rencontre organisée sous les auspices du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), un cadre de travail global qui recouvre tous les domaines de la coopération sino-africaine, devrait permettre aux participants de partager leurs expériences et de discuter des moyens de sortir des millions d’Africains de la pauvreté.

Les organisateurs ont déclaré à la presse, ce mercredi, que l’Afrique avait beaucoup à apprendre de la Chine qui était au même niveau de développement que le continent africain dans les années 1970, mais a réussi a devenir la deuxième économie mondiale après les Etats-Unis.

Pour Directrice de la Division des Affaires étrangères du Centre international pour la réduction de la pauvreté en Chine, Li Xin, la Chine a mis en œuvre des stratégies ciblées de réduction de la pauvreté, en demandant notamment à chaque ménage touché par la pauvreté quelles étaient ses difficultés et comment il pensait pouvoir sortir de la pauvreté.

Dans son programme global de développement économique et social, la Chine a par ailleurs intégré ses politiques de réduction de la pauvreté, a-t-elle indiqué, soulignant que l’Afrique pouvait à son tour, s’inspirer du développement de la Chine depuis le début de son ouverture en 1978.

La conférence de Kampala a pour objectif de construire un nouveau partenariat international et de promouvoir la réduction de la pauvreté et le développement dans les pays africains par le biais d’un meilleur partage des connaissances.

Cette rencontre qui est à sa dixième édition depuis son lancement en 2010, accueille cette année, 150 délégués dont 50 venus de la Chine, 70 d’Afrique et 30 issus de diverses organisations internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *