Angola : démarrage de production pour le projet PAZFLOR

La production du projet PAZFLOR commence en avance par rapport au calendrier initial. Il s’agit d’un des plus grands projets pétroliers jamais réalisés en eaux profondes initié par la Société Nationale des Hydrocarbures d’Angola (Sonangol EP), la Total (exploration et production) et leurs associés du Bloc 17 en Angola. Les réserves à exploiter sont évaluées à près de 59 millions de baril ce qui représente actuellement un équivalent de près de 5 milliard et demi de dollars US pour 85,55 dollars le baril. Selon les documents de la Sonangol, les installations du projet se situent à 150 km de Luanda et les profondeurs des puits du PAZFLOR varient entre 600 et 1200 mètres. La capacité de production à terme souhaitée est de 220000 barils de pétrole par jour ce qui représente actuellement une valeur marchande 18 821 000 dollars US.
A en croire les informations officielles, le projet PAZFLOR détient le réseau d’installations sous-marines les plus complexes du pays constituées de 180 km de ligne de production reliant 49 puits sous-marins de grande dimension avec une unité de production de 120 000 tonnes pouvant contenir jusqu’à 1,9 millions de baril dans son réservoir.
La conception et installation de modules de séparation sous-marine gaz/liquides et de pompage constitue une grande technologie mondiale à cette échelle. La Total Angola est opératrice du Bloc 17 avec une participation de 40 %, ayant pour associées la Statoil à hauteur 23,33 %, l’Esso Exploratin Angola (Bloc 17) Limited à hauteur de 20 % et la BP Exploration (Angola) Ltd à hauteur de 16, 67 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *